☼Maena☼

L’association L’humanivelle pleure la perte d’une de ses membres, Maena, qui faisait partie des passagers de l’avion qui a disparu dans la nuit du mercredi 23 au jeudi 24 juillet au Mali.
Après avoir enseigné bénévolement au Burkina-Faso pendant dix mois en 2011-2012, Maena avait entrepris d’y retourner deux semaines afin de revoir le pays et les personnes auxquelles elle s’était liée. Originaire des Côtes d’Armor, elle était titulaire d’une licence de biologie et avait repris, à la rentrée 2013, un master « professeur des écoles » à l’ESPE de Caen.
En arrivant à Caen à l’automne 2012, pour y effectuer un service civique au sein du Relais Scolaire, Maena est entrée très vite dans l’association L’humanivelle, alors fraichement formée. Elle en est devenue rapidement un des membres-piliers (devenue co-présidente et co-administratrice en 2013). Elle a donc fait activement partie de l’équipe qui a introduit le mouvement Disco-Soupe à Caen (la question du gaspillage alimentaire lui importait beaucoup).
Elle était également membre du conseil d’administration de l’association « Espéranto-jeunes » (promotion de la langue espéranto), a fait partie d’une colocation solidaire (les « Kaps » de l’AFEV) dans le quartier du Chemin Vert…
Son apport, ses contributions aux associations, et plus largement à la communauté humaine, sont trop nombreux pour être tous cités ici.
Surtout, ils ne disent pas l’essentiel : ce que Maena était, ce que sa présence pouvait apporter dans un groupe, ce que son être a pu apporter de bon à tous ceux qui l’ont côtoyée…
Les qualificatifs nous manquent, et ne suffisent pas à dire le vide que son décès laisse à sa famille, son compagnon, ses proches, à l’association, et plus largement, au Monde.
Ce communiqué vise, notamment, à rétablir une exactitude sur les quelques éléments factuels de la vie de Maena. Il vise aussi, et surtout, à rendre hommage, par les mots, à tout le bien que Maena a fait autour d’elle. A tous les moments de joie et de vie que nous avons partagés avec elle. Aux valeurs d’engagement citoyen et d’entraide qu’elle incarnait, et que nous continuerons à porter, au travers de notre association et de nos actions individuelles. Nous espérons que cet hommage sera, pour ceux qui liront ces lignes, ce que Maena a été pour nous : une inspiration. Une incitation à la joie, au partage, à la justesse, à l’expression de soi, au rire… Une ode à la vie.

Une disco-soupe sera organisée par L’humanivelle, pour lui rendre hommage,
avec sa famille, son compagnon et ses proches, à l’automne 2014.

Note : pour les journalistes qui souhaiteraient utiliser ce texte, merci de nous contacter pour que l’on vous donne nos consignes spécifiques.